Les Fêtes de fin d’année, entre joies et peines ♡

Chaque année, depuis ma séparation, je partage quelques mots à l’approche des fêtes de fin d’année, une période attendue avec impatience mais aussi redoutée par tant de parents séparés.

C’est une époque où “l’esprit de famille” est omniprésent. Les publicités, les photos, et les téléfilms de Noël nous présentent un schéma familial idéalisé, où règnent amour, joie et bonheur, comme si le temps s’était arrêté.

Pourtant, cette période des fêtes rappelle douloureusement aux parents séparés ou en garde alternée qu’ils ne font plus partie d’une famille traditionnelle. Avec les grandes vacances, c’est le moment de l’année où la séparation est la plus difficile à supporter. Ce temps vient leur rappeler leur “échec” à créer une famille unie et épanouie.

Le vide est plus grand quand les cadeaux restent emballés sous le sapin le 25 décembre, car les surprises qu’ils renferment devront attendre encore quelques jours pour être découvertes. Pas de réveil trop matinal, pas de cris de joie, pas de “merci Père Noël !” ce matin-là. Pas de cadeaux pour le parent non plus, ou peut-être celui qu’il s’est lui-même offert pour maintenir la magie de Noël et éviter que ses enfants ne s’étonnent que le Père Noël ait oublié de lui apporter un présent.

Dans certains foyers, ce jour-là sera marqué par le silence, l’absence, le manque, et peut-être quelques larmes. Certaines familles recomposées devront également s’adapter pour que tout le monde puisse être réuni au même moment.

Je répète souvent et je continue à encourager à ne pas s’attarder aux dates, mais aux moments partagés. Noël chez les parents en garde alternée peut tomber un 20 ou un 28 décembre. Nous avons notre propre calendrier, unique à nous.

Les enfants s’ajustent toujours plus facilement et ils profitent d’avoir “double” Noël et donc “double” cadeaux ! Il ne tient qu’à nous de réinventer Noël, d’y ajouter notre singularité, pour que nos enfants se souviennent de ces petites différences comme une véritable chance !

Certaines familles séparées chercheront à être équitables et trouveront leur équilibre pour que ces fêtes soient aussi justes que possible, en appliquant un roulement différent chaque année ou même en accordant à l’autre parent quelques heures à une date importante, pour qu’il puisse également profiter de ces moments particuliers. Si cette entente permet aux parents de mieux vivre ces temps singuliers, elle constitue surtout le cadeau le plus précieux qu’ils puissent offrir à leurs enfants.

Cependant, il y aura aussi ceux qui devront se conformer strictement au jugement du divorce, avec des règles qu’ils ne pourront pas contourner, souvent par rancœur ou par principe.

Sans parler des imprévus, comme le virus qui pourrait ajouter une nouvelle peine.

Les fêtes de fin d’année, et Noël en particulier, ne seront pas synonymes de joie, d’amour et de bienveillance pour tous. Même si l’expérience des années passées vous a appris à apprivoiser ce nouveau rythme, si ce 25 décembre 2021 se passe sans vos enfants, je partagerai votre pincement au cœur, votre mélancolie, vos regrets, votre tristesse et toutes ces émotions qui vous traverseront, car les étoiles dans les yeux de vos enfants, uniques à cette journée, vous seront volées.

Je vous souhaite, quand viendra votre tour, d’apprécier chaque heure, chaque minute, chaque seconde. Peu importe le moment, seul l’instant compte.

Ces plaisirs d’enfants, leur excitation, sont contagieux pour nous, adultes. C’est eux qui créent la magie de cette fête.

N’oublions pas, puisque nous ne pouvons pas ajouter des jours à notre vie, ajoutons de la vie à nos jours !

Je vous envoie beaucoup de douceur pour cette fin d’année.

Le meilleur est à venir, toujours ♥

C‘est la belle nuit de Noël
La neige étend son manteau blanc
Et les yeux levés vers le ciel
À genoux, les petits enfants
Avant de fermer les paupières
Font une dernière prière.

Photo d’auteur
Date de publication:
Auteur: Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *