Humour Podcast 🎙

Podcast | Je vais divorcer…

Lisa fait genre d’avoir de la distance, mais au fond elle a toujours rêvé d’être une maman… divorcée.

Beh ça fout le bordel dans mes plans. Moi, vous savez, je fais genre, j’ai de la distance mais au fond j’ai toujours rêvé d’être comme votre personnage Alix : une maman… divorcée.
Moi, la seule condition pour que j’accepte de faire un enfant c’est si le mec me demande le divorce. T’as le choix mon coco: c’est la garde alternée ou les trompes ligaturées.

Si je veux tenir la distance de la maternité ? Mais il faut qu’avec le papa, on se passe le bébé en mode course de relais. Bon déjà parce que le premier qui le fait tomber, est disqualifié.
En plus, les histoires d’amour de mamans divorcées sont les plus belles. Vous avez déjà vu un parent divorcé retrouver l’amour? Miam. J’ai l’impression de voir du pain perdu.

Tu sais, elle était là, la maman divorcée: toute sèche, juste bonne à nourrir les pigeons mais quelqu’un a su lui redonner une chance et maintenant, regarde la elle est chaude, humide et elle sent la vanille. Personne n’est malheureux quand il sent la vanille alors apprenez à cuisiner vos restes !

Il y a quelque chose de touchant dans l’amour entre divorcés. De combatif aussi. Ils ont foiré leur premier mariage, carnage, mais ils y retournent. Dans un divorcé qui se remarie, il y a quelque chose… d’allemand. Je veux dire : belle ténacité m’enfin logiquement quand tu perds la 1ère guerre mondiale t’en relances pas une deuxième derrière, qu’est-ce tu fous ?

Est-ce que je viens de comparer le mariage à une guerre mondiale? Absolument. J’ai vu les jambes de ma mère après 30 ans de mariage, moi si je veux me ma marier c’est pour enfin pouvoir lâcher prise et moi aussi devenir une poilue.
L’amour entre divorcés, c’est résilient. Parce que c’est facile de tomber amoureux jeune, quand t’as rien vécu: tu connais pas les risques, tu vis ta première relation comme un bébé qui met ses doigts dans la prise, sauf que c’est pas dans la prise.

Après, je conseille de tomber amoureux jeune, aussi hein. De la même façon que je conseille d’apprendre le ski jeune: c’est fascinant les pioupious, tu les vois foncer sur les pistes parce qu’ils ont pas encore l’âge de voir le danger. Beh l’amour c’est pareil, il faut l’insouciance de la jeunesse pour oser planter le bâton.
Je pense d’ailleurs que mon problème c’est que je suis pas tombée amoureuse assez jeune. Du coup, quand je veux me lancer maintenant, beh j’ai l’impression d’être ces darons qui apprennent à skier à 40 ans. Ils ont trop conscience du danger. Dans la vie, tu ne peux pas, et kiffer et penser à tes ligaments croisés hein ! c’est comme éternuer les yeux ouverts, c’est contre-nature.

Donc deux divorcés comme vos personnages, Alix Poisson et Jonathan Zaccaï, quand ils tombent amoureux, c’est hyper puissant. Ils ont connu le naufrage de leur mariage, l’impact sur les enfants, mais ils y retournent. C’est courageux… ou complètement débile.

Bah si tu décides de repartir en croisière après ton naufrage à bord du Costa Concordia, faudra pas venir chialer quand t’auras de nouveau les pieds dans l’eau. Noies-toi un fois, honte au capitaine. Noies-toi deux fois, honte à toi !
Donc moi, j’ai hâte de divorcer et de me mettre en couple avec un divorcé. Il parait que les enfants tuent le désir donc c’est peut-être mieux d’avoir ton co-parent d’un côté, ton amoureux de l’autre. J’achète déjà pas les gels douches qui font aussi shampoing, pensez bien que je vais pas me contenter d’un mec deux en un…

© www.radiofrance.fr/franceinter

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *