Articles

[ 2022 et toujours une moitié d’eux ]

En début d’année, nous sommes souvent plein de « bonnes résolutions ». Parce que les mois, les jours qui se présentent à nous sont synonymes d’espoirs. Pour peu que l’année écoulée ait connu quelques contrariétés, nous sommes souvent très contents à l’idée d’achever ce chapitre pour entamer le suivant.

{ Inutile aussi d’évoquer, ici, le virus qui perturbe nos vies depuis déjà bien trop longtemps maintenant et je pense pouvoir affirmer, sans trop m’avancer, que le souhait premier de tous pour 2022, sera de voir enfin son éradication. }

Avoir des projets, des objectifs c’est important pour avancer. 

Mais cela ne doit pas devenir une pression supplémentaire à un quotidien déjà bien lourd. Un but à atteindre, quel qu’il soit, doit être une motivation et non une contrainte. Je vous encourage vivement à prendre toutes les résolutions qui vous tiendront à coeur mais de rester ouvert.e  à tout ce que vous pourriez mettre en oeuvre pour les obtenir plutôt qu’au résultat final.

Il n’est pas rare de voir toutes les bonnes volontés se décourager au bout de quelques mois voire quelques semaines. Et alors ?! Si pendant un temps, ce projet vous a donné un entrain pour commencer cette année, n’est-ce pas là l’essentiel ?

Moi je continuerai à vous souhaiter de la bienveillance envers vous-même parce qu’on les connaît désormais ces années. Elles contiennent toutes leurs lots de joie, de déception, de bonheur, de larme, de peur, de rire. C’est un fait certain, il y aura des beaux moments, des merveilleux instants mêmes !… et des périodes plus compliquées. 

2022, sera toujours une année avec une moitié d’eux. Une moitié de la vie de nos enfants. Il n’y a pas de retour en arrière possible. 

Ils vont grandir, des soucis vont se solutionner, d’autres vont survenir. Nous devons profiter « 2 », « 2 » fois plus, parce que le temps nous est compté !

Alors quoi que vous ayez décidé pour cette nouvelle année, accordez-vous aussi le droit de changer d’avis. Sans culpabilité. 

  • Rester indulgent et doux, toujours avec soi-même. C’est vraiment le message que je souhaite partager en ce premier jour de l’année.

Nous faisons ce que nous pouvons. Nous nous adaptons du mieux possible avec toute notre histoire, nos blessures, face aux évènements qui se présentent et il n’y a pas de bonne ou mauvaise décision, de bons ou mauvais choix. Il y a juste des expériences de vie.

En ce qui me concerne la seule résolution que je souhaite prendre c’est continuer à mettre plus de douceur dans ma vie et celle de mon fils. Me réjouir des petits et grands plaisirs et faire preuve de résilience devant les obstacles qui pourraient se manifester.

J’ai des aspirations bien sûr, et je vais mettre des actions en place pour les atteindre mais je sais désormais que la vie a toujours le dernier mot,  je veux garder une certaine distance avec la réussite de ce que je désire car, si ces dernières années m’ont bien enseigné une chose : c’est que l’inattendu est toujours possible, néanmoins, souvent pour du mieux !

Je vous souhaite donc une  année douce et légère avec tout ce que vous désirez mais en beaucoup mieux ! Je souhaite que les drames vous soient épargnés mais que les fantaisies vous soient nombreuses ! 

Prenez soin de vous, de vos enfants, de vos proches et profitez de tout ce que vous pourrez, regardez-bien et vous verrez que la sérénité se trouve dans les petits riens, les touts petits riens !

Je vous embrasse. 

Merveilleuse, joyeuse, heureuse et soyeuse année 2022 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.