Articles

[ En tant que parents, on ne fait jamais comme il faut ]

En tant que parents, on ne fait jamais comme il faut.

On crie trop ou pas assez. On punit trop ou pas assez. On écoute trop ou pas assez.

On pense bien faire mais souvent on se trompe.

On élève nos enfants comme l’ont fait, avec nous, nos parents ou alors comme à l’inverse.

Personne ne sait l’éducation idéale, parce qu’elle n’existe pas !

Ni les psychologues, ni les scientifiques, ni les chercheurs, ni les pédopsychiatres, ni les nounous, ni les professeurs, ni les auteurs, ni les copines, ni notre mère, ni nos voisins… Tous pourtant ont leur avis, leur opinion. On pique un peu de ça, un peu de ci, mais surtout on prend ce qui vient de nos tripes.

Parce que nos enfants sont uniques. Il devrait y avoir une éducation différente pour chaque petit bambin qui peuple cette planète.

On ne fait jamais comme il faut. Je le sais.

On les élève comme on a été aimé ou comme on aurait voulu être aimé. Je crois que l’erreur vient de là.

Forcément on se trompe puisqu’eux, ce n’est pas nous.

Mais on ne sait pas vraiment comment ils ont besoin d’être aimé.  Comment savoir ? Eux non plus ne le savent pas… pas encore.

Ils le sont. C’est la seule certitude.

On les aime oui, nos mômes, parfois trop, parfois pas assez, parfois de traviole, parfois juste, souvent imparfait.

On les aime comme on est dans l’instant : heureux.se, agacé.e, contrarié.e, joyeux.se, triste, amoureux.se, dépassé.e, déprimé.e, angoissé.e, excédé.e, serein.e…

On est là devant eux avec nos fragilités, notre histoire, nos blessures, souvent on ne sait même pas que l’on est nous-même abîmé, on veut juste bien faire. Alors on fait. Et puis on se demande si on fait bien.

Ben moi je vous le dit : non on ne fait jamais assez bien.

Alors arrêtez de vous mettre une pression inutile.

Quelle que soit votre situation, en couple, divorcé.e, solo, en garde alternée, recomposée. Vous avez tous vos craintes, vos peurs, vos hésitations, sur votre rôle de parent mais le même et unique doute : est-ce que je fais comme il faut ?

Non. Bien sûr que non, pas toujours, mais vous faites comme vous pouvez, comme vous pensez que c’est le mieux.

Et ça c’est suffisant. C’est largement suffisant ! C’est tellement suffisant !

Il viendra sûrement un jour où vos enfants vous diront comment ils avaient besoin d’être aimé, puis, à leur tour, ils auront des enfants, ils ne feront pas comme il faut. Et ils comprendront.

C’est ça être parent : c’est se tromper, apprendre, recommencer et se tromper encore.

Toute notre vie de parents sera faite de réussites, d’échecs et de doutes mais toujours avec amour.

Et à chaque fois que l’on va se planter, ben on va les aimer encore plus fort. Oui, les aimer très fort pour leur faire oublier nos imperfections.

Quoique que vous fassiez, vous ne faites pas toujours comme il faut, mais c’est justement ce qui est parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.