Articles

[ Réinventez Noël ! ]

La saison des fêtes est là et elle est toujours, émotionnellement, ambivalente chez les parents en garde alternée.

Elle est autant attendue que redoutée.

 

Attendue parce qu’elle vient mettre des paillettes dans les yeux de nos enfants et il est stimulant de les voir si heureux, tellement excités à imaginer leur liste de cadeaux, à préparer le sapin et dévorer les chocolats du calendrier de l’Avent. Toutes ces occasions sont de vrais moments d’euphories qui viennent remplir nos cœurs de joies et déposer un peu de lumière dans nos vies après un mois de novembre, souvent grisonnant.

 

Mais c’est aussi une période redoutée puisque nos enfants nous sont « enlevés » précisément au milieu de ces moments joyeux et on participe seulement à la moitié de la fête qui leur est dédiée.

 

Alors oui, la garde alternée emporte inévitablement un peu de magie avec elle.

 

Des parents séparés il y en a beaucoup et il y en aura chaque année un peu plus.

C’est donc une certitude que 2020 verra des 25 décembre sans enfants.

Déjà que ces derniers mois ont été particulièrement éprouvants, il se peut que la fin d’année se termine de manière profondément triste pour certains d’entre vous.

 

Le premier Noël en garde alternée où l’on se retrouve séparé(e) de nos mômes est le plus difficile à vivre, même s’il peut y avoir encore beaucoup de désenchantement les années suivantes.

Nos repères sont chamboulés, nous devons faire face au manque de nos bambins et la joie, les rires font place à la déception, aux pleurs, à la tristesse, au désarroi…

 

Il faut avoir conscience que nous sommes amenés à ce moment-là, à (re)vivre un deuil.

Car Noël, n’est-elle pas une fête familiale avant tout ?

Seulement voilà notre famille est aujourd’hui brisée. Cette blessure, cette triste vérité, est ravivée à ce moment de l’année particulièrement.

Comme je le dis souvent : plus rien ne sera jamais comme avant.

Vous serez peut-être entourés à cette période, et je vous le souhaite, mais vous ne pourrez pas éviter ce sentiment de solitude, cette sensation inconfortable surtout si c’est « votre première fois ».

Les fêtes de fin d’année sont une étape majeure dans le deuil de la « famille idéale », de VOTRE famille idéalisée.

 

Alors certes, ça va chambouler, secouer, piquer, mais dans ce tumulte, il vous est offert de Réinventer Noël !

 

En effet, si vous vous sentez déstabilisé(e) par cette nouvelle « organisation », cette alternance qui vient vous voler un peu de bonheur, vous pouvez être assurés que vos enfants, vont connaitre eux aussi quelques hésitations, quelques confusions, dans ce Noël « pas comme les autres ».

   

Il vous appartient désormais d’inventer votre propre magie.


Modelez votre Noël, celui qui n’appartiendra qu’à vous et à vos mômes.
Elaborez de nouveaux rituels, ceux que vos enfants vous réclameront chaque année !

Il est important de laisser de la féérie dans leur vie, surtout et d’autant plus après une épreuve.


Créez-vous une bulle de douceur, pour le temps d’un instant, apaiser vos cœurs mélancoliques.

Laissez le calendrier de côté, Noël n’est pas juste une date mais bien un état d’esprit. Et si les cadeaux doivent se découvrir avant ou après le 25 décembre, là n’est pas l’essentiel. 


Ce qui compte réellement, ce sont les étoiles dans les yeux, le plaisir de vos enfants ! L’Amour qui se dégage de tous ces préparatifs au travers de cette ambiance unique à cette période.

 

Et l’année prochaine quand vous devrez organiser ce temps des fêtes, il y aura moins de drames, il y aura même des sourires et l’envie de revivre : des éclats de rires, des sablés faits à 4 mains, des décorations à accrocher, des cadeaux à emballer, des photos avec le Monsieur à la barbe blanche, des marrons chauds à savourer, des lumières à suspendre, des bougies à allumer, des crèches à déposer sous le sapin, des messes de minuit pas à minuit, des crises de foies, des dindes farcies, des téléfilms de Noël à visionner, et écouter la musique de « Mon beau sapin » en arrière-fond avec l’odeur de cannelle qui s’échappe du four, dans toute la maison.


Oui doucement, vous retrouverez cette atmosphère singulière et chaleureuse que nous offre Noël, plus comme avant assurément,  mais tellement autrement.

 

« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »

 

Je vous souhaite et je vous promets de belles fêtes ♥

Prenez soin de vous.

 

Avec toute mon affection,

Céline

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *